Combat de G. Granouillet

jeudi 22 juin 2017
par  Alain Daffos

Mise en scène et costumes Alain Daffos

Avec Muriel Benazeraf, Sylvie Maury, Alain Daffos, Olivier Jeannelle

Création lumière Didier Glibert
Univers sonore Aline Loustalot
scénographie et décor Isa de Ratuld

Production Cie La Part Manquante

Partenaires Drac Languedoc-Roussillon - Midi-Pyrénées, Région Occitanie / Pyrénées - Méditerranée , Conseil Départemental de La Haute-Garonne, Mairie de Toulouse,Grenier Maurice Sarrazin

Résidences de création Espace Culturel Les Mazades, MJC de Rodez

Tout public à partir de 15ans

Dans une petite ville de banlieue où l’abattage des animaux est le principal secteur d’activité, un homme invite sa sœur à venir fêter la médaille du travail de leur mère, elle même bouchère de profession.
Cette sœur, qui mène désormais une existence très bourgeoise, représente au sein de la famille, et en particulier aux yeux de son frère, l’idéal d’une vie à laquelle il n’a jamais pu prétendre.
Et pourtant c’’est cette même femme, qui un soir sur un quai de gare, dans la ville de son enfance, va perpétrer un crime de sang froid.
Par amour pour elle, entièrement dévoué à son combat, son frère décide d’endosser le meurtre.

La thématique de la fratrie traverse plusieurs de mes pièces. La relation frère-soeur est centrale dans Combat.
Deux enfants élevés ensemble mais qui n’ont pas de lien de sang, l’une réussit à s’extraire du milieu familial, de sa banlieue, l’autre pas. De ce grand écart social qui se creuse naît le drame entre admiration absolue du frère pour sa sœur et la culpabilité de la jeune femme de retour sur les lieux de son enfance.

Relisant le texte, il ’apparait que le sacrifice, vieux sujet de la littérature dramatique traverse toute la pièce. Il s’agit là d’un homme qui donne sa vie par amour. Un choix qui nous apparait déraisonnable mais qui s’appuie sur une argumentation solide : comme toutes les vies ne se valent pas, sauver la plus belle, c’’est donner un sens aux plus modestes.

Combat est un thriller qui nous parle de l’amour infini d’un frère pour sa sœur. C’est le parcours d’un homme qui cherche un souffle en endossant une faute qui n’est pas la sienne. C’est la lutte à mort pour le sens de la vie.

Gilles Granouillet


COMBAT est une tragédie contemporaine. Elle explore les vies fracassées, les êtres esseulés qui par dignité et abnégation sont prêts à tout pour sauver leur dignité.
Gilles Granouillet nous emporte sans compassion dans les travers de l’âme humaine, explorant les rapports humains dans une écriture à la fois poétique et crue.
Une langue pour raconter la détresse des petites gens, leurs espoirs, leurs quêtes mais aussi leurs pertes dans la dignité de la survie et de la bataille perpétuelle pour la vie.
Construit dans l’univers du travail, de la précarité et de la misère sociale, COMBAT pourrait se résumer comme un poème épique, une litanie de jours sans espoirs où les personnages, tourmentés par la grande et la petite histoire, assument leur destin comme ils le peuvent, se débattant avec obstination au risque de se brûler les ailes…

Alain Daffos, metteur en scène

La mise en scène d’Alain Daffos, composée d’îlots cinématographiques cadrés précisément, participe à faire monter une tension ambivalente. Sans cesse tiraillée entre poésie et cruauté, l’écriture déploie ses contrastes. Rester digne dans le malheur. Rester digne et avancer coûte que coûte jusqu’à la peine suivante. Le milieu ouvrier des abattoirs est traité sans misérabilisme ni caricature, et même si les personnages se défigurent encore un peu plus à chaque scène, une extraordinaire détermination surgit au milieu de ce charnier. Une détermination focalisée sur un seul objectif : combattre et survivre. Le jeu précis des quatre comédien.ne.s offre des trajectoires qui tranchent dans le vif, et remuent d’innombrables couteaux secrets. C’est abrupt, dur, violent, et si la bouche de certains personnages parvient à sourire, il y a toujours quelque chose d’autre derrière, comme tapis dans l’ombre noire. L’habillage sonore quant à lui souligne pertinemment cette plongée dans les cartilages et les viscères de cette famille. Avec Combat, La Part Manquante signe une belle création aux canines déjà bien acérées.

Marc Vionnet Blog Le clou dans la planche

Galerie photos


Visionner

Revue de presse


PDF - 65 ko
Critique Blog Le clou dans la planche

Date de création

22 avril 2017 Théâtre du Pavé - Toulouse -

Précédentes tournées


Théâtre du Pavé - Toulouse -
Théâtre Municipal - Circa - Auch -
Théâtre Le Verso - Saint Etienne -


Agenda

<<

2018

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois