Sept Secondes de Falk Richter

samedi 14 mai 2011

Mise en scène et scénographie Alain Daffos

Traduction française et collaboration artistique Anne Montfort
L’Arche est l’agent théâtral du texte présenté

Avec Nathalie Andrès, Christelle Boizanté, Aïda Sanchez, Jean-Stéphane

Création lumière Didier Glibert
Musique originale Nihil Bordures
Collaboration technique Franck Verjux

Partenaire Direction Régionale des Affaires Culturelles de Midi-Pyrénées, Conseil Régional Midi-Pyrénées, Conseil Général de La Haute-Garonne, Mairie de Toulouse
Coproduction Théâtre de La Digue, MJC de Rodez
Résidence de création Théâtre Garonne et Théâtre National de Toulouse

Brad pilote d’un bombardier américain, au service de la paix éternelle, vole au dessus de la surface de la terre tandis que Marge, son épouse ainsi que ses deux enfants attendent le rapport des futures cibles à la télévision. L’ennemi est partout. Les forces du Mal en veulent à l’Amérique. Brad suit les ordres. Il lâche des bombes, mais où ?
Un tir. Un Crash. Une explosion.
Quelque Chose brûle, mais quoi ? Brad survole un territoire que l’on imagine être l’Irak.
Satire virulente de la politique et des médias américains, Falk Richter nous dévoile sans concession la réalité de la politique spectacle orchestrée par l’Amérique de G.W.Bush et ses dérives futuristes envers les forces du Mal.

Alain Daffos, metteur en scène


visuel Sept secondes photo A.Pitton

La télévision, ça y est, c’est reparti... On voit Bush nous replonger dans le Moyen âge. C’est une époque intéressante qui est mise en scène. Le High Tech et le Moyen-âge, les armes de précision et la folie religieuse. On allume la télévision et on voit que cette simulation de guerre est une vrai performance, une vraie performance simulée en temps réel ou de vraies personnes meurent. Ce divertissement guerrier est réel, vrai, sportif et il y a de vrais personnes qui meurent et il y a Dieu, Jésus et la patrie, le mal,le bien, les croisades et la guerre pour un monde meilleur.

Falk Richter


La mise en scène incisive d’Alain Daffos et une musique en live, métallique et obsédante, transcende cette tragi-comédie cynique en un conte superbement troublant. Terrifiant et galcé de Maestria

La dépêche du Midi

Un choc, un crash, une explosion », tel est le refrain assené par quatre
comédiens au micro, dans une demi-pénombre où des projecteurs discrets changent de couleur. A cour et à jardin, des tables de son, où un batteur et un guitariste s’emploient à accompagner des prises de parole sur-réelles, à les mixer, à suivre le crescendo des bombes et
des accès de panique. Attention, les comédiens ne jouent pas ici des personnages : ils racontent, solennels, parfois ironiques et amusés, comme un chœur antique. Lorsque l’un d’entre eux se met à assumer un rôle pour un bref instant, la présence des autres suffit à instaurer une distance et à rappeler qu’il joue. Ce théâtre puise sa force dans les mots, saisis à la fois comme unités de son et de sens, et
la dureté du propos trouve dans la musique heurtée du texte sa principale représentation. Alain Daffos et ses quatre comédiens s’appliquent à développer cet univers sonore par un admirable
travail sur les voix, qui glissent ou qui frappent, qui se confrontent ou se font écho.

Manon Ona, Blog, Le Clou dans la planche

Ce spectacle a été créé en avril 2008 au théâtre Garonne - Toulouse -


Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois