Une langouste pour deux

Copi
lundi 15 avril 2013
par  Alain Daffos

Création collective d’après quatre nouvelles de l’auteur
Une langouste pour deux et Virginia Woolf a encore frappé

Avec Christelle Boizanté, Alain Daffos, Aïda Sanchez, Jean Stéphane

Scénographie,costumes Alain Daffos
Création lumière Didier Glibert
Création musicale Aïda Sanchez
Création images Anne Perez, Thierry Viel

Production Cie La Part Manquante
Partenaires Conseil Régional Midi-Pyrénées, Conseil Général de la Haute Garonne, Ville de Toulouse.

Tout public dès 16 ans

A partir de deux recueils de nouvelles publiés dans les années 70 dans le magazine Hara-Kiri, nous avons construit, avec l’équipe artistique, le spectacle Une langouste pour deux..
Nous avons donné vie et fantaisie aux personnages extravagants qui habitent l’écriture de Copi à partir de quatre de ses farces boulevardières.
Percutant, terroriste, insolent, brouilleur de sexe, souffleur d’air sur nos vies classées, Copi avec simplicité et franchise, avec sa rage pour décloisonner la pensée unique vient ici nous déranger. Sa poésie profondément politique, en fait encore et toujours un auteur contemporain de grand talent.
En jouant ses textes on rit et ces rires font du bien. Derrière l’apparente légèreté de ses écrits, c’est de nous même que nous rions, de notre souffrance, de notre peur de vivre, de nos tabous…
Alain Daffos, metteur en scène

Une langouste pour deux
Marina sort de la mer avec son fils, Ludovic qui vient d’échapper à la noyade. Le petit François l’a sauvé. C’est le fils de Françoise… Les deux mères et les deux enfants vont nouer connaissance mais de façon inattendue et révéler leur véritable identité….
Les vieux travelos
Kouloto, Un prince africain, débarque à Paris et tombe fou amoureux de deux travestis ringards made in Pigalle. Il leur propose de les amener dans son pays lointain où ils seront adorés comme des divinités vivantes…
L’autoportrait de Goya
Un récit historique revisité par Copi où la vieille Duchesse d’Albe tombe éperdument amoureuse de Florencio Goyete Solis, sosie de Goya et champion de tennis dans la banlieue de Buenos Aires …
La déification de Jean-Rémy de la salle
Il existe dans le sud argentin une tribu « Les boludos » , qui a défrayé la chronique en 1982, lorsque Jean-Rémy de la Salle, jeune réalisateur décida de les rencontrer…Un voyage ethnologique tragi-comique de pure invention sur les trace de la tribu nomade façon Connaissance du Monde

_ Les personnages de Copi n’ont d’autre épaisseur que celle de la parole. Le théâtre leur donne tout, absolument tout. Tout peut leur arriver. Ils meurent et ressuscitent. Ils sont beaux et hideux, animés par des soubresauts de bonté et des crises de méchanceté. Ils éjaculent de la poésie et caressent de la merde. La faim, L’argent, le cul, la maladie, le pouvoir, le doute, la certitude, la métamorphose, l’amour, la mort, sont leur grands sentiments.

Armando Llamas, auteur dramatique
_

Sur scène, deux hommes, deux femmes, pour interpréter avec un brio virevoltant et interchangeable divers échantillons de cette humanité malade d’elle-même … Une galerie de mères de famille, de champions de tennis, de travelos mités, de duègnes espagnoles et de Boludos dont l’identité mystérieuse sera révélé lors d’une conférence tordante à la Monsieur Cyclopède.

Cécile Brochard, Flash Hebdo

Galerie photo

Visionner

Revue de presse

PDF - 79.3 ko
Blog Le Clou dans la planche Copi 2007
PDF - 866.9 ko
presse Flash Hebdo Copi 13 janvier 2010
PDF - 1 Mo
presse La Dépêche du Midi Copi 5 janvier 2010
PDF - 1.7 Mo
presse Intramuros Copi 5 janvier 2010
PDF - 1.7 Mo

Date de création

  • Novembre 2006 Mjc Roguet Saint-Cyprien - Toulouse -

Précédentes tournées


  • Toulouse Théâtre du Pont Neuf, Cave Poésie
  • Castanet Tolosan Festival Cabaret Trash
  • Rodez Festival de Théâtre

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois